.:Edenia - Fleur du mal:. Index du Forum
 
 
 
.:Edenia - Fleur du mal:. Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le camp extérieur
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    .:Edenia - Fleur du mal:. Index du Forum -> .:Les Terres Déchues:. -> .:Frontière Occidentale:. -> .:Le camp Islia:.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ramiël
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2007
Messages: 25
Localisation: Les Terres Angélines
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Mar 13 Nov - 05:48 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Selon un ordre de Mikhaël, Ramiël était allé attendre dehors avec Séraphiël et Josephus, l'humeur maussade. En effet, si l'Archangélus semblait ravi de revoir Izékiël, l'être aux ailes mauves n'en était que plus frustré: il était jaloux, horriblement jaloux de cet être qu'il considérait comme abject. Non seulement était-il imparfait - quelles ailes grotesques! - mais en plus il se cachait, ne se battait même pas pour la plus noble des causes - ce qui ôtait toute signification à son existence - et se méritant quand même l'affection de Mikhaël - une affection de loin supérieure à celle qu'il portait à Ramiël, il le savait... Au moins, meilleur exemple, Séraphiël, lui, se battait-il pour la bonne cause - et avec sa couleur inhabituelle de cheveux, il se retrouvait dans une situation quelque peu semblable à celle de Ramiël, ce qui lui avait attiré sa sympathie. Non pas que Ramiël aimât les imperfections - ne haïssait-il pas Izékiël au quintuple de ce qu'il vouait à Gahëlle? - mais la dévotion de Séraphiël étant exemplaire, il n'avait - presque - rien à lui reprocher. Il fut ainsi heureux de le voir apparaître, et d'avoir une âme de plus à ses côtés - Josephus, lui semblait-il qu'il s'appelait (un soldat ayant fait ses preuves) - le rassurait - surtout depuis qu'un blessé (un coup de Déchus, avait-on dit) avait été emmené en l'infirmerie. Et cela pourrait s'avérer bien utile étant donné qu'ils étaient si près des terres des Déchus...
- Alors... fit le bras droit de Mikhaël en direction de Séraphiël. Quel vent t'amène en ces terres dangereuses?
Des cris retentirent dans la tente; un espion devait s'y être glissé... mais la voix d'Izékiël usant de sa magie leur confirma que l'espion en question - probablement un Déchu - n'allait jamais atteindre son but.

[HRP: Voilà, j'ai édité... Pardon pour l'incohérence; je ne savais pas qu'il y avait eu consensus sur l'identité de cet homme qu'avait abattu Izékiël; et comme Gaïa voulait donner de bonnes raisons à Mikhaël de déclarer la guerre aux Déchus je voulais simplement l'appuyer... xD Enfin, encore une fois, toutes mes excuses pour cette mauvaise initiative. Je ne m'y méprendrai plus de la sorte à l'avenir.]


Dernière édition par Ramiël le Mer 14 Nov - 03:12 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Nov - 05:48 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Séraphiël
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 10
Clan: Angélus

MessagePosté le: Mer 14 Nov - 19:55 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Seraphiël avait été prié de quitter l'infirmerie, il sortit donc avec ramiël et un soldat qu'il ne connaissait pas.
L'angelus aux cheveux noir avait remarqué l'humeur maussade et sans doute une irritabilité accrue de son supérieur et il se fit part intérieurement de faire attention à la moindre de ses paroles

-Rien de bien beau, simplement je croyais qu'un angelus était en danger ici.

Il avait la tête baissée et réfléchissait à l'agression de l'angelus.
Des cris retentirent dans la tente et séraphiel failli s'y élancer,mais il entendit la voix d'izekiel et compris que le seigneur n'était pas en danger.

- Que devons nous faire?Le seigneur a t'il donné des ordres précis pour nous?

Demanda t'il en se retournant vers Ramiel

Il n'avait pas hâte qu'une guerre recommence,mais vu les tensions actuelles elle lui semblait inévitable.
Il ne fallait pas que les cerberus profitent de cette guerre et c'est à ce sujet que Séraphiël réfléchissait


Revenir en haut
Ramiël
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2007
Messages: 25
Localisation: Les Terres Angélines
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 02:04 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Ramiël perçut une légère inquiétude dans le ton de Séraphiël, devinant qu'il redoutait de trop imminents conflits armés. Pour sa part, c'était une éventualité à considérer comme une autre, mais en quelque sorte, il ne pouvait s'empêcher d'être satisfait d'avoir eu raison sur Gahëlle - elle qui supportait toujours, qui plus est, la cause pacifiste d'Izékiël... S'ils toléraient tant l'imperfection avec ce genre de paresse, pourquoi ne pas se faire déchu? Mais, considérant que ces deux êtres étaient les plus chers au coeur de Mikhaël, bien que la jalousie le rongeât, il chassa ces pensées méchantes et répondit au militaire:

- Il nous a simplement demandé de garder l'entrée de l'infirmerie pour le moment. (Il s'assit sur le sol) Alors autant prendre notre mal en patience!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Josephus
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2007
Messages: 21
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 12:20 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Josephus était perplexe, il se passait trop de choses étranges à la frontière. Il était perplexe, il fronçait des sourcils, vraiment tout était trop étrange ici …Il se présenta à l’angélus qu’il ne connaissait pas :

Bonjour Sire je suis le Lieutenant Arcadriëil , c’est moi qui est prévenu l’Archangélus de ce qui se passait à la frontière. Mais cet incident me fait craindre le pire, est ce un éclaireur déchu qui a fait ça ? En tout cas, nous ne pouvons rien faire sans ordres …


Il porta son regard au lointain sur les terres déchus . Il soupira , il était habité d'un mélange d'excitation et d'appréhension . Il avait hate de croiser le fer avec les déchus , mais il savait bien que des angélus periraient , même si c'était pour Sa Gloire .


Revenir en haut
MSN
Daoxin
.:Déchus:.

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 38
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Déchus

MessagePosté le: Jeu 15 Nov - 22:58 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Il marchait… Lentement, toujours, mais il marchait…
Daoxin marchait, la visage bas… ses cheveux étaient longs et blanc, sa peau était blanche, ses yeux était grand et bleu… La cape qu’il portait était totalement blanche avec un contour en or.
En le regardant de plus près, il semblait inexpressif, il arrivait, venant du territoire Angélus, il marchait en direction de l’infirmerie, lentement, tranquillement, comme s’il n’avait absolument rien à se reprocher. Il arriva au niveau de l’infirmerie, toujours le visage bas, les cheveux blancs, les yeux bleus… Il sorti lentement ses bras de la cape et, vint prendre sa capuche, la plaçant sur son visage et rentra de nouveau ses bras sous cette cape.
Il continuait d’avancer, lentement… Il releva rapidement le visage et regarda en face de lui. Il vit trois personnes, trois Angélus… Certains ne lui étaient pas inconnus de visu… Il laissa échapper un léger soupire à l’intérieur de lui même, apparemment, il y avait du monde, à l’intérieur de l’infirmerie, et de l’activité… Comment est-ce possible qu’autant de soldat Angélus et pas des moindres, soient regroupés en ces lieux… Sur de lui, il continue à avancer, lentement.
Il arriva au niveau des trois hommes, étant sur ses gardes, ne les regardants pas, il semblait concentré, il les passa rapidement, accélérant le pas… Et se retourne à quelques pas de distance, se mettant face à l’infirmerie, qu’il pouvait apercevoir au loin et face aux trois Angélus.

Daoxin laissa de nouveau apercevoir ses deux bras et vint retirer sa capuche, ses cheveux étaient toujours longs et blanc… D’un blanc presque immaculé… Il avait tout pour ressembler à un Angélus.

Il regarda les trois hommes et laissa apparaître un léger sourire sur son visage… En premier temps, le sourire était pure et blanc… Puis devint de plus en plus agressif et attrayant.
Ses yeux, d’un bleu ciel commencèrent à virer au noir… Un noir impur, souillé par la vieillesse… Ce noir, évolua, pour laisser place à un noir pur, comme si la nuit, régnait sur la terre et que la lune ainsi que toutes les étoiles de la création furent annihilées…

Daoxin était à quelques distances de corps des trois hommes, sa voix, en parlant pouvait leurs parvenir, il ne parlait pas spécialement fort, mais on l’entendait, il prenait tout l’espace présent… Il gardait un large sourire sur ses lèvres noires… Comment un Angélus pourrait-il avoir des yeux et des lèvres noires… ? Et surtout… Comment ces yeux et ces lèvres avaient pu évoluer de la sorte, si rapidement… ? Il continuait de dévisager les trois personnes en face de lui.
Derrière lui, la frontière du territoire Déchus, devant lui, le territoire Angélus, l’infirmerie semblant très active…

« Quel bon vent vous amène en ces lieux… Mes amis… ? »

Ces paroles furent prononcées presque sur un ton ironique, il continuait à dévisager du regard, les personnes en face de lui, ne bougeant plus, il était devenu un mur…
Haïssez le autant que vous le pourrez, vous ne vous lui ferez rien, c’est un mur dont le seul but est de vous écraser…

Mais quel peut bien être cette personne… Ayant la capacité de changer d’apparence physique…Du moins de ses yeux et de sa bouche… ?

Daoxin fixait notamment l’Angélus aux cheveux violets…

[Hrp : Je m'ennuyais, désolé. =p]
_________________
Les volutes de mon âme
Défoncent lentement mon crâne
La Raison, la pensé, l'esprit
maculent mon coeur de pensées impies...


Revenir en haut
MSN
Ramiël
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2007
Messages: 25
Localisation: Les Terres Angélines
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 05:21 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Devant le silence, Ramiël attendit. Mais rien ne se passait... alors il observa. Et il remarqua qu'un Angélus, devant lui, se comportait de façon bien étrange... Lorsque ce supposé Angélus retira son capuchon de sur sa tête et dévoila des traits noirs comme la nuit, Ramiël ne perdit pas son sang-froid, et demeura impassible, mais se préparant mentalement à faire apparaître Vox Principalis. Quelque chose était pourtant étrange chez cet Angélus Noir - ce Déchu, selon toute évidence, qui devait posséder un don d'illusion... ces êtres abjects étaient donc capables de toutes les fourberies! -: il ne cessait de le fixer. Il le fixa aussi intensément. Mais lui, sans sourire. Froid.

- Le vent qui nous amène en ces terres est le seul qui soit porteur de la vérité et de la justice. Sachant cela, va ton chemin ou alors dévoile-nous tes véritables intention.


[HRP: Bah! De toutes façons nous étions aussi voués à nous ennuyer! xD
Et une note pour les autres: nous sommes supérieurs en nombre, alors l'issue du combat est... aisée à prévoir, mais on ne tue aucun PJ, OK? D'ailleurs, comme disaient certains, il est des châtiments bien pires que la mort... Heh, heh... Twisted Evil ]


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Daoxin
.:Déchus:.

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 38
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Déchus

MessagePosté le: Ven 16 Nov - 17:25 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Daoxin ne bougeait toujours pas. Pas même un clignement de cil. Il fixait l’Angélus aux cheveux mauves, il le connaissait, il l’avait déjà vu… De par le passé, il en était sûr maintenant, ces cheveux ne lui étaient pas étranger… Mais, en fin de compte, il s’en moquait, ceux qui n’avaient pas basculés étaient des faibles.
Cette fois-ci, le sourire présent sur le visage de Daoxin disparut lentement… Ce n’est pas la seule chose qui bougea, ses cheveux commencèrent à prendre de la couleur, petit à petit, ils reprirent leur couleur noir foncé… Ils ne changèrent en aucun cas de volume ou de forme… Un léger coup de vint soulever légèrement les cheveux de Daoxin ainsi que sa cape, qui firent un léger mouvement de vas et viens, toujours pas suffisant pour laisser entrapercevoir l’arme qu’il portait attachée dans son dos.
Il ferma les yeux, quelques instants… La mâchoire serrée à son comble, mais un visage serein, toujours. Chacune des plumes composant ses ailes devinrent noir, tour à tour… Elles qui furent d’un blanc impur… Sont maintenant encore plus foncées que la couleur d’un voyage sans retour, d’une mort éternelle, la couleur du vide… Le noir.
Daoxin rouvrit les yeux, lentement et regarda de nouveau, les trois personnes en face de lui, il ne se cachait plus et montrer maintenant son apparence, totale. A quoi servirait-il aux Angélus de connaître son visage… ? A Absolument rien, c’était un Déchus, ils étaient des Angélus, et nous étions destinés dans un futur proche ou éloigné, à nous entre tuer.

« Le vent vous as donc amené ici bas… ? Nous ne devons certainement pas parler du même vent. »

Il porta de nouveau son regard vers la personne aux cheveux mauves, le groupe de trois et sa personne était toujours à plusieurs distances de corps, les un de l’autre. Daoxin ne laissait paraître plus aucun sentiment sur son visage, lui qui d’habitude aurait parut si sentimental, dans ce genre de situation, voulant exprimer son désir…
Il avait relevé les dernières paroles de cet Angélus… Aller sur son chemin ou dévoiler ses véritables intentions… ? Pourquoi devrait-il se mettre à leurs niveau et donc, leurs révéler ses véritables intentions…
Il prit une légère mine amusée et accepta de parler, lentement, mais distinctement, sa voix s’entendais, malgré le fait qu’il ne parle pas fortement.

« Quelles sont donc mes intentions… ? J’aime simplement bien revenir sur mes lieux de vie précédents… Est-ce un tord… ? Le seul tord que j’aurai à me reprocher… Serait de ne pas avoir tuer plus de personnes, lors de ma… ‘Désertions’, dirons-nous… »

Daoxin prenait maintenant un ton légèrement provocateur, mais il ne bougeait pas pour autant, il observait panoramique ment à la fois les trois Angélus ainsi que la porte de l’Infirmerie à plusieurs mètres de cela…
Sous sa longue cape, ses mains étaient contractées… Il pencha la tête sur le côté, comme le fond certaines personnes voulant essayer de comprendre quelque chose et remit sa tête en place, rapidement, amusé.

« Quand à mes intentions réelles… Je ne sais pas encore ce dont je peux tirer de vous… »

Souffla-t-il lentement au vent…
_________________
Les volutes de mon âme
Défoncent lentement mon crâne
La Raison, la pensé, l'esprit
maculent mon coeur de pensées impies...


Revenir en haut
MSN
Josephus
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2007
Messages: 21
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Sam 17 Nov - 23:44 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Josephus était plongé dans la contemplation du paysage et la discussion avec les deux autres angélus , prés tut discuté avec des personnes si proche de sa Séraphinicité ne se représenterait sans doute pas avant un certain temps ( voir jamais ? ) . Et puis un angélus passa encapuchonné , Josephus n’y porta pas grand intérêt, il s’immobilisa un peu plus loin . Il souriait en les regardant mais quelque chose ne cadrait pas dans son sourire, il devenait de moins en moins plaisant.

Il fronça des sourcils en se concentrant sur l’angélus qui se tenait devant eux. Il était vraiment bizarre tout d’un coup, ses yeux voila ce qui ne cadrait pas. Ils se noircissaient, il en frissonna, nul angélus n’auraient des yeux de cette couleur. Plus le temps avançait plus il le sentait mal cette histoire.

Il leur posa une question , elle semblait s’adresser à Ramiël plus qu’à eux . se connaissaient ils ? L’attention du nouveau venu était tourné vers lui. Il était plus vieux que lui ou peut être que ? Non l’Archangélus lui faisait confiance, c’était donc impossible, malgré sa couleur de cheveux des plus « exotique ».

La conversation suivait son cour , désertion ? C’était donc un déchu , le regard de l’angélus se fit acier , maudite créature , il les narguait jusqu’aux portes de leur Royaume . Il se saisit doucement de sa lance .

Traitre ! Indigne de Notre Lumière !! Tu sais que tu es Condamné ? Car le courroux des Purs ne connait ni frontière ni limite .


Revenir en haut
MSN
Daoxin
.:Déchus:.

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 38
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Déchus

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 03:18 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Daoxin, en premier temps, ne réagissait pas aux agressions de l’Angélus tenant une lance. Il continuait de regarder l’homme aux cheveux mauves, un sourire aux lèvres. Il le regardait, comme s’il lisait en lui. Il n’avait plus fais un geste depuis qu’il s’était placé devant eux,  il avait seulement bougé la tête et les yeux.
Il détourna violemment son regard en direction de l’Angélus tenant cette fameuse lance et le provocant. Il lui jeta un regard noir,  aussi profond soit-il, il le fixait droit dans les yeux. Un regard qui aurait pour sûrement se traduire par : ‘Tu ne sais pas sur que genre de terrain, tu joues.’

« Il y à ceux qui sont Purs, comme tu le dis… Et ceux qui s’essayent à être purs… Dans ton cas, tu fais partis de ceux qui s’essayent, à être Purs, comme tous les Angélus… Quant à mon cas, cela fait bien longtemps, que je sais que je ne suis pas un être pur. Saches que dans votre cas, c’est vous, qui serez les premiers condamnés et jugés. Car tout être voulant abuser d’un titre pour justifier une action est un faible et ne mérite pas de vivre. La personne condamnée en ces lieux est loin d’être moi. Le courroux des êtres purs est une histoire racontée aux enfants pour les nourrir d’idéaux… Je vois qu’ils ont bien réussi, avec toi.
Tu ne me crois pas… ? Sûrement… Tu n’as cas tester t’es limites pour en vérifier de cela. Angélus. »

Il venait de parler, en respirant que très peu, rapidement.
Il n’était pas le genre de personne à rester passive, surtout quand un homme, profitant en plus d’être en position forte du au nombre important de coéquipier, sort son arme de combat et la brandi en le visant.
Pourquoi utiliser des armes blanches… ? Elles sont si futiles… C’est la force des faibles… Cet Angélus ne représentait que trop bien leur race. Il y a certaines limites à ne pas dépasser… Mais toute leur race est basée sur le fait de dépasser ces limites… Et cela, Daoxin le sait que trop bien.

Sans bouger, Daoxin agit.
Une voix se fit entendre, dans la tête de Josephus. Cette voix parlait rapidement, dans un langage non connu, on ne pouvait le décrypter, la voix parler vite, et fort, rapidement… C’était le genre de son qui occupait toute la place, qui empêchait de faire ce que l’on voulait faire… Le genre de son agacent et agressif, que l’on désir fuir le plus vite possible. Ce son était rentré en Josephus et résonnait dans tout son corps…

Daoxin ne bougeait toujours pas, il fixait Josephus, droit dans les yeux. Il utilisait un sort comme celui de Télékinésie à des fins malsaines, il y avait travaillé… Toute une partie de sa vie, reproduire des sons par la pensée et les transmettre à une autre personnes, pour s’en servir comme une arme ou un bouclier… Qui sait ce dont il est capable de reproduire…
Qui pouvait savoir que le son présent et uniquement présent dans la tête de Josephus fut une provocation lancée par Daoxin.

Il ne bougeait toujours pas, fixant Josephus droit dans les yeux, attendant sa réaction. Daoxin prit un léger sourire amusé.


[Hrp : Donc, le but de la manœuvre de Daoxin (Utilisation de Télékinésie à but nocif) est le sort de rang majeur de mon personnage, il est juste entrain de te parler, d’une façon étrange visant à te déstabiliser, comme s’il y avait quelqu’un d’autre dans ta tête. Mais ne t’obliger en rien à faire une action ou autre.]
_________________
Les volutes de mon âme
Défoncent lentement mon crâne
La Raison, la pensé, l'esprit
maculent mon coeur de pensées impies...


Revenir en haut
MSN
Josephus
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2007
Messages: 21
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 20:47 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Josephus vit que le traitre tournait son regard sombre vers lui. Il vit que ses lèvres remuaient, des paroles en sortaient. Il ne s’attendait pas à grand-chose d’autre de sa part. Il dit froidement en le regardant :

Alors tu as oublié la Lumière ? Tu lui as tourné le dos … En chacun de nous , il existe la pureté et toi cette graine tu l’as souillé . Je ne te le pardonnerais pas !


Mais soudain des voix dans sa tête, d’abord faible puis de plus en plus croissante . l’angélus essaye de les ignorer , de les chasser . Les gouttes de sieurs perlaient sur son font blanc et délicat , il se sentait mal il n’arrivait pas à les chasser . Mais d’où venait elle , il porta sa main à son front . C’était insupportable, il devait tenir mais tout devait si dur, ces vois n’arrêtaient, elles ne lui laissaient pas un instant de répits . Le monde tournait autour de lui , il planta sa lance à terre et s’y cramponna de toutes ses forces :

Faites taire ces voix !! Je n’en peux plus …

Il plissa des yeux vers le traitre , était ce lui ? Qui d’autre ?


Revenir en haut
MSN
Daoxin
.:Déchus:.

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 38
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Déchus

MessagePosté le: Dim 18 Nov - 22:35 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Daoxin ne bougeait toujours pas, il regardait l’Angélus, a genou, tenant sa lance à bout de bras et criant, suppliant que l’on cesse ces voix… Il gardait un léger sourire amusé, sur ses lèvres. Il dévia le regard de Josephus et vint de nouveau fixer l’Angélus aux cheveux mauves.
Les voix présentent dans la tête de l’Angélus portant une longue lance plantée actuellement dans le sol ne cessèrent pas pour autant. Bien au contraire, elles continuèrent et de plus en plus violemment.

« Pourquoi aurais-je besoin de… Ton pardon… ? Tu ne tien même pas debout… Et tu voudrais en plus de cela me faire passer en trépas… ? Il n’y a nul lumière en chacun de nous. Tu as juste été élevé ainsi comme chacun des vôtres… Vous êtes des clones appelés à servire une fausse morale et à mettre à feu et à sang tout ce qui se dresse en face de vous. Qu’est-ce que la pureté… ? A la moindre pensée, cette pureté est souillée. Alors pourquoi vouer sa vie à une chose que l’on ne possède même pas… ? Mourir pour des bannières qui ne représentent que des mensonges… Quelle belle existence. »

Daoxin le regarde se tortiller dans tous les sens, de nouveau, comme une larve qu’on s’apprête à écraser parce qu’elle gène la vue et que tout le monde regarde pour autant, voulant voir ses derniers moments d’agonis. En lui, il sentait un sentiment de toute puissance, réduire un ennemi en étant d’impuissance spirituelle et physique en si peu de temps…
Il se doutait bien que l’attention se tournait vers lui, qu’il pouvait n’être que le suspect idéal… Mais si il l’avait fait, et qu’il le prolongeait, il devait certainement pouvoir le refaire sur une autre personne. Il était amusé.

« Alors comme ça, le ‘Courroux des Purs ne connaît ni limites, ni frontières’… ? Je suis légèrement déçu, je n’ai même pas eu à bouger que tu te retrouves déjà à terre… A croire qu’une force supérieure est entrain de me supporter et voudrait te permettre de te racheter en te montrant que le camp que tu as choisi n’est pas le bon… Que cela vous serve de leçon, Angélus. Qui conque ose prononcer haut et fort le châtiment des Purs alors qu’il est loin de l’être recevra un châtiment divin… Car Gaia voit tout, elle sait tout… Et appose son jugement… Vénérez plutôt cette force là en espérant ne pas recevoir ce jugement… Plutôt que de suivre des idéaux… »

Daoxin affichait toujours un large sourire aux lèvres. Il regardait les trois Angélus d’un point de vue panoramique de nouveau et reporta son attention vers celui portant de cheveux mauves.
Seul sa tête avait bougé, son corps n’avait pas bougé d’un centimètre, le vent continuait de souffler légèrement et sa cape ainsi que ses cheveux ondulaient de temps en temps.

« Même les plus forts et les plus bornés d’entre vous… Ne peuvent contredire la volonté de Gaia… Surtout en étant un usurpateur… »

Prononça-t-il légèrement, dans le vent…
_________________
Les volutes de mon âme
Défoncent lentement mon crâne
La Raison, la pensé, l'esprit
maculent mon coeur de pensées impies...


Revenir en haut
MSN
Mikhaël
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2007
Messages: 44
Localisation: Terres Séraphines
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 04:34 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Alors qu'il poussait la porte pour aller demander à Ramiël si tout allait bien, Mikhaël fut surpris de tomber sur la fin de la conversation qu'entretenaient ses compagnons et protecteurs avec un inconnu. Jamais auparavant une personne n'avait osée parler sur ce ton à des membres de son armée surtout et encore moins en sa présence, malgré qu'elle n'ait pas été souhaitée en cet instant même. Il ouvrit complètement la porte et prit soin de la refermée complètement avant de faire face à l'invité qui, en passant un regard vif et rapide sur ses gardiens, n'était décidément pas du tout le bienvenue. Fixant l'inconnu pendant quelques minutes, Mikhaël ajouta....

- Et vous croyez sûrement que d'avoir tué l'un d'entres vous pour vous rendre justice était digne de la volonté de Gaia ? Très cher, pour défendre la pureté et en recueillir les fruits, il faut passer par dessus nombres d'épreuves même si cela demande la perte d'êtres vivants étant nos ennemis. Je ne souhaite aucunement contredire Gaia et voyant votre statut, Déchu, je ne m'oserais pas à traîter les autres "d'usurpateur" !

C'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase et malheureusement, le franc parler de Mikhaël était tombé sur l'inconnu dont-il ne connaissait encore rien...mais cela, le souhaitait-il vraiment ?! La fatigue le gagnait peu à peu....il en avait déjà trop vu et trop entendu pour la journée, décidément...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Skype
Ramiël
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2007
Messages: 25
Localisation: Les Terres Angélines
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 05:37 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Devant cet être, le bras droit de Mikhaël ne fit pas le moindre mouvement, ne plissa pas une fois ses traits parfaits, pas plus qu'il ne cilla, ses yeux violets fixant toujours avec le même regard glacial cet être haï, qui reportait toujours son regard sur lui, même s'il s'emportait dans sa conversation avec Josephus. C'est alors que l'Archangélus apparut.

Profitant de la diversion que l'apparition du Blanc parmis les Blancs créait, Ramiël s'approcha de Josephus et, murmurant à son oreille un doux Cantus Firmus, il apaisa son esprit et le rendit plus vaillant, plus fort, pour l'aider à se débarrasser de l'intrusion mentale à laquelle il était en proie. Ce chant, agissant comme l'Evangelus de Mikhaël à moindre puissance, avait la capacité de soigner non seulement les plaies du corps mais surtout le malaise de l'esprit. Ainsi, malgré les voix qui assaillaient son âme, l'esprit de Josephus redevint calme et posé, fort et implacable, même si les voix étaient toujours là: à lui revenait de faire l'effort nécessaire pour les chasser.

Ainsi Ramiël, toujours froid et rigide, avait-il prêté de sa droiture à un allié à bon escient et en était-il content. Il continua donc de chanter doucement en attendant de voir la suite des événements; ce Déchu semblait lui porter un intérêt certain et cela pouvait être signe d'une faille dans son assurance, qui mènerait au coeur de sa corruption qui pourrait ainsi être plus aisément être détruite avec lui. Il observa donc la suite des choses.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Daoxin
.:Déchus:.

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 38
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Déchus

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 17:43 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Daoxin, amusé de voir qu’un simple sort de télékinésie usé à sa façon… Avait réussit à ramener le Grand Mikhaël… Il souriait, contemplant le résultat de son action. Même l’Angélus aux cheveux violet s’était déplacé pour venir apaiser le porteur de la lance. Quand à Daoxin, il n’avait toujours pas bougé et les regardait, un sourire aux lèvres, toujours, ils étaient quatre et pas les moindres, il était seul… Mais au moins, il en connaissait deux… Et maintenant, un troisième, grâce aux actions bornées du porteur de la lance.
Le vent continuait à souffler… Les paroles de Mikhaël résonnèrent dans les airs et Daoxin n’en perdit pas une syllabe. Voir le fils de Gaia, Mikhaël, le Grand Angélus, dans cet état était peu commun, une agression à l’égard de Daoxin, encore. Apparemment, il n’était toujours pas découvert.

« Tien tien… Quand on joue avec les petits, les grands se ramènent… Tu fonctionnais déjà comme cela, par le passé, Mikhaël. Je n’ai en aucun cas, dis que j’agissais au nom de Gaia, j’agi en mon propre nom et Gaia venge les infidèles que vous êtes à vouloir m’assouvir et me pacifier, alors que je n’ai… Rien fais. Tout est relatif. Quand on tue l’un d’entre nous… Qui se fourvoie, on ne va pas à l’encontre de la volonté de Gaia. Et quand c’est un peuple tout entier qui se fourvoie… Le quitter est la seule et unique solution… Et c’est ce que j’ai fais. Et, ne penses-tu pas qu’une personne extérieur à votre formation… Serait plus apte à juger de ce qui est à l’encontre de la volonté de Gaia… ? Je ne me prétends rien. Mais je juge votre combat, mon ancien. Qui est le mieux placé, entre nous deux… ? Je dis que vous êtes dans l’erreur, tant que vous ne m’aurez pas démontré le contraire, j’aurai raison. Est-ce plus compliquer à comprendre que cela… ? »

Daoxin fixait Mikhaël.
Au moment où l’Archangélus aux cheveux mauves vint apposer ses mots pour secourir l’Angélus à la Lance, Daoxin stoppa de suite son empreinte psychique sans détourner le regard de Mikhaël.
Il observait Mikhaël, il n’avait pas beaucoup changé, en fin de compte. Le temps continue sa voix et les personnes le marquant, ne changent pas… Des pions utilisés par Gaia… Tout comme Daoxin, en fin de compte. Mais lui, il s’en moquait, il vivait avec et jouissait de cette connaissance. Il fixait Mikhaël… Il le trouvait las… Qu’importe, cela le ferait peut-être agir plus vite… ? Il a beau être ce qu’il est… Il n’en reste pas moins vulnérable… Daoxin réfléchissait, à vive allure, sans bouger, tout en fixant Mikhaël, quels étaient ses solutions… ? Rester ? Partir ? Attaquer… ? Qui sait…

« Pensez-vous vraiment que la solution est de croire que vous êtes ceux qui ont raison… ? Sachant par avance que, vous avez tord.
Je ne pense pas, vous devez vous défendre, certes, mais n’avez le droit de parler sur le nom de Gaia, vous n’en avez pas les capacités, alors pourquoi le faites-vous… ? Vous l’avez bien vu avec cet érudit, Gaia punit les personnes qui se fourvoient… Vous ne pensez pas que vous pourriez être punit par Gaia à force de parler en son nom et agir en son nom… ? Apprenez à vivre et à renier vos croyances futiles qui vous rendent borné aux points de ne faire ce qui est réellement juste. Vous vous pourrissez jusqu'à la moelle et vous en accusez les autres… Comme si c’était de notre faute, cette pourriture. »

Daoxin continuait de fixer Mikhaël. Le vent d’ailleurs, continuait à souffler en direction de Daoxin, ce doux vent chaud… Etait entrain de devenir un léger vent froid, le genre de vent qui engourdit les muscles et le cerveau. Il souriait, c’était son élément, il aimait ça, il pouvait même le contrôler, d’une certaine façon, c’était son espace…
Il pencha de nouveau la tête sur le côté, comme la première fois, tout en regardant Mikhaël et la remit rapidement dans son orbite initiale. Il n’avait toujours pas bougé et gardait un léger sourire, sûr de lui, près à réagir suivant comment ces Angélus prévoyaient la suite des événements.
_________________
Les volutes de mon âme
Défoncent lentement mon crâne
La Raison, la pensé, l'esprit
maculent mon coeur de pensées impies...


Revenir en haut
MSN
Gahëlle
.:Angélus:.

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2007
Messages: 19
Localisation: Jamais loin de son seigneur
Féminin Cancer (21juin-23juil)
Clan: Angélus

MessagePosté le: Lun 19 Nov - 21:19 (2007)    Sujet du message: Le camp extérieur Répondre en citant

Ayant vu Mikhaël sortir de l'infirmerie, Gahëlle hésita un instant à le suivre, pensant à rester au chevet de Sélène, mais les Angélus assis auprès d'elle lui lancèrent un regard suffisamment équivoque pour qu'elle sache que l'infirmière n'aurait pas besoin d'une protection supplémentaire. Gahëlle hocha la tête en signe d'approbation, puis se dirigea à son tour vers l'extérieur.
Quelle fut sa surprise en voyant un Déchu faire face à Ramiël, Josephus et Séraphiël, rejoints depuis peu par Mikhaël en personne...


- Mais qu'est-ce que ?... commença Gahëlle, stupéfaite.

Le Déchu, un sourire étrange flottant sur ses lèvres, ne semblait pas vouloir pour autant les attaquer même si la tension était presque palpable. Gahëlle fut saisie d'une impression vague de malaise en croisant le regard fixe de celui qui leur faisait face, mais après avoir jeté un bref coup d'oeil dans la direction de Séraphiël, interdit, et de Mikhaël, bouillonnant, elle se posta juste devant l'Archangélus, la lance à la main, et salua le nouvel arrivant d'une légère révérence. Elle avait promis à Sélène qu'elle tenterait de contenir la colère de Mikhaël, elle ferait tout pour cela...

- Vous n'avez pas l'air d'être venu ici pour nous attaquer directement, sinon vous l'auriez déjà fait, déclara-t-elle d'une voix forte et posée au Déchu. Etes-vous porteur d'un message ? Sinon, je vous prierai de rester à l'écart du camp. Trop de gens ici ont vu mourir leurs camarades sous les coups des vôtres, ils vous feraient payer pour ce que vous n'avez pas fait.

N'ayant obtenu aucune réponse, si ce n'est un vague sourire figé, elle demanda, un ton plus bas :

- Qui êtes-vous, au juste ?
_________________
-- Gahëlle, bodyguard de Mikhaël ^^ --


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:09 (2018)    Sujet du message: Le camp extérieur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    .:Edenia - Fleur du mal:. Index du Forum -> .:Les Terres Déchues:. -> .:Frontière Occidentale:. -> .:Le camp Islia:. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com